Critique du raisin purFrac Aquitaine19 mai - 10 septembre 2016photographie : Jean Christophe Garcia

Critique du raisin pur
Frac Aquitaine
19 mai – 10 septembre 2016

Si Critique du Raisin pur apporte un autre point de vue sur le monde du vin actuel, elle offre également une relecture de l’histoire de l’art. Les œuvres associent de façon distanciée, humoristique et toujours cultivée des connaissances précises liées au vin et à l’histoire de l’art. Citations, références, connotations, l’art de Nicolas Boulard est un art de l’emprunt et de l’appropriation reposant sur la notion d’assemblage.

En jouant avec les notions d’identité, de terroir et de territoire, de géographie, de tradition, de normes, l’artiste nous invite à nous questionner sur les conventions du passé et plus globalement sur les systèmes de règles en vigueur dans le domaine vitivinicole. Des interrogations que l’on retrouve au cœur des œuvres Grands Crus de Grand Cru, Nuancier, Nuancier Finement Boisé, H2O ou encore Grand Vin de Reims conçues à partir de relectures des règles régissant les Appellations d’Origine Contrôlée. L’installation Clos Mobile #2 joue également sur le détournement des codes en donnant à voir une parcelle de Chardonnay dans une remorque. Ce cépage, le plus répandu dans le monde (Europe, Californie, Australie ou encore Afrique du Sud), a la particularité de donner des arômes très différents en fonction du terroir et de la vinification. Clos Mobile #2, en jouant sur le déplacement, introduit une ambiguïté entre terroir idéal et terroir sans-frontière.

« Déplacer les règles d’un jeu dans un autre crée de nouvelles formes, offre de nouvelles possibilités » observe l’artiste. C’est le cas des Cuves Mélancoliques, trois nouvelles sculptures ayant l’aspect de cuves à vin dont les formes empruntent à des œuvres d’Albrecht Dürer, Alberto Giacometti et Tony Smith. Deux wall-paintings inspirés de la tradition minimaliste post-conceptuelle d’artistes comme Sol LeWitt ou Richard Long ont également été réalisés pour l’exposition à partir de la terre prélevée sur chacune des parcelles de vin de Bordeaux classées Grand Cru en 1855. La première peinture murale prend la forme d’un nuancier de toutes les parcelles qui produisent du vin blanc (Sauternes), la seconde sous la même forme d’un nuancier de teintes de chacune des parcelles produisant du vin rouge (Médoc). À partir d’un langage à la fois géographique (le terroir, l’identité) et historique (les références artistiques), Nicolas Boulard formule des questions universelles qui touchent tant à la notion d’héritage qu’à celle d’avant-gardisme. « La méthode des hackers m’intéresse beaucoup explique-t-il en citant Mc Kenzie Wark auteur de « Un Manifeste Hacker » : hacker, c’est inventer, c’est avoir la ruse des codes ; inventer le nouveau en mettant à plat l’ancien et le déchiffrer pour pouvoir le modifier ».

Commissariat de l’exposition : Claire Jacquet
Photographies : Jean Christophe Garcia

Critique du raisin purFrac Aquitaine19 mai - 10 septembre 2016photographie : Jean Christophe Garcia

de g. à d.
Cuvée 2001

La Diagonale du fou
Grands Crus de Grand Cru
Mise d’origine
H2O
Grand Vin de Reims
Fragments
DRC 1946
Clos du Frac

 

Critique du raisin purFrac Aquitaine19 mai - 10 septembre 2016photographie : Jean Christophe Garcia

à g.
Fresque – Grands Crus Classés 1855 – Blancs

 

Critique du raisin purFrac Aquitaine19 mai - 10 septembre 2016photographie : Jean Christophe Garcia

de g. à d.
Cuve mélancolique #3 – d’après Tony Smith
The Diagonal of International Drunkenness (Ossian to Cloudy Bay)
Cuve mélancolique #2
– d’après Alberto Giacometti
Fresque – Grands Crus Classés 1855 – Blancs

 

Critique du raisin purFrac Aquitaine19 mai - 10 septembre 2016photographie : Jean Christophe Garcia

Cuve mélancolique #2 – d’après Alberto Giacometti
Cuve mélancolique #3 – d’après Tony Smith
Cuve mélancolique #1 – d’après Albrecht Dürer

Fresque – Grands Crus Classés 1855 – Rouges

Critique du raisin purFrac Aquitaine19 mai - 10 septembre 2016photographie : Jean Christophe Garcia

Cuve mélancolique #1 – d’après Albrecht Dürer
Fresque – Grands Crus Classés 1855 – Rouges

Critique du raisin purFrac Aquitaine19 mai - 10 septembre 2016photographie : Jean Christophe Garcia

Clos Mobile #2
Monument #2
Nuancier finement boisé

 

critique-raisin-pur-09

Clos Mobile #2
Monument #2

 

critique-raisin-pur-06

Monument #1
Cuve mélancolique #1

 

Critique du raisin purFrac Aquitaine19 mai - 10 septembre 2016photographie : Jean Christophe Garcia

Cuve mélancolique #3 – d’après Tony Smith
The Diagonal of International Drunkenness (Ossian to Cloudy Bay)