cuve-melancolique-1

Cuve mélancolique #1
d’après Albrecht Dürer
Inox – avec le soutien des cuves Lejeune – Saint-Magne-de-Castillon
110 x 110 x 90 cm
2016

La série de sculptures intitulées Cuve mélancolique #1, #2 et #3 est composée de trois cuves en inox. Nicolas Boulard détourne ce contenant lié à la vinification en puisant dans un catalogue de formes appartenant à l’histoire de l’art. Produites pour l’exposition et réalisées par une société girondine spécialisée, ces œuvres conservent certains éléments liés à leur fonction (les orifices de remplissage et de vidange). Pointant une certaine continuité des formes à travers le temps, Nicolas Boulard, pour la Cuve mélancolique #1, extrait de la célèbre gravure Melancolia (1514) d’Albrecht Dürer le polyèdre qui figure à l’arrière-plan et le transpose dans un espace tridimensionnel. Pour les deux autres sculptures, il prend pour modèles respectivement Le Cube (1933-1934) d’Alberto Giacometti et New Piece (1966) de l’artiste américain Tony Smith. Ici, la forme prédomine, faisant oublier la fonctionnalité. Les cuves de Nicolas Boulard deviennent des objets fétiches et flamboyants. D’aspect précieux et épuré mais d’origine utilitaire, ils sont hybrides. Cette ambiguïté est suggérée en filigrane par le titre des œuvres. En associant à la « cuve » la notion de mélancolie, l’artiste la personnifie.

cuve-melancolique-2

Cuve mélancolique #2
d’après Alberto Giacometti
Inox – avec le soutien des cuves Lejeune – Saint-Magne-de-Castillon
110 x 75 x 90 cm
2016

cuve-melancolique-3

Cuve mélancolique #3
d’après Tony Smith
Inox – avec le soutien des cuves Lejeune – Saint-Magne-de-Castillon
110 x 110 x 90 cm
2016